Bienvenue sur Auvergne Nouveau Monde ! Votre portail pour trouver des informations pratiques, des bons plans, astuces, sorties, hébergements pour votre prochaine visite en Auvergne !

Férus d’histoire de France, amoureux de la nature ou d’architecture, tout le monde peut se retrouver dans l’Auvergne. Située au cœur du Massif Central, cette région offre de nombreuses opportunités. Mais ce serait encore réducteur de ne citer que ces trois attraits, car elle permet aux gourmands et aux gourmets de savourer ses plats typiques, de se détendre ou jouer du bâton au sein d’une de ses stations thermales ou de ski…

Un peu d’histoire sur l’Auvergne

Au niveau historique, la région Auvergne fait partie des plus anciennes régions françaises (que l’on appelait unité régionale de France, jusqu’en 1790, date de création des départements). Malgré les années, ses frontières ont peu changé. La région Auvergne se compose de 4 départements : Une partie de l’Allier (03), le Cantal (15), une partie de la Haute-Loire (43) et le Puy-de-Dôme.

Elle a été notamment marquée par le règne des Celtes. Le Moyen Age en fait un lieu important pour les échanges avec les territoires situés au sud de la Loire. Du Xème au XIIIème siècle, elle bénéficie d’un élan tant artistique qu’intellectuel et d’une certaine indépendance. Elle perd progressivement cette dernière pour devenir une province rurale. Depuis, elle joue sur ses particularités géographiques, le mode de vie traditionnel qu’elle érige en atouts, notamment pour les personnes qui souhaitent la visiter ou s’y installer. Elle reste pour toujours une terre historique et culturelle, renforcée par la volonté des auvergnats de préserver une somme de paysages changeants et magnifiques. L’architecture en pierre volcanique, les châteaux et les maisons à colombages en font un lieu de villégiature qui séduit.

Géographie

L’Auvergne bénéficie de montagnes et de plaines qui s’alternent, de façon brutale. Cette spécificité lui confère à la fois un climat montagnard très rude et des endroits qui tutoient un climat plus méridional. Ces disparités permettent à une flore variée de pousser sur les sommets et dans les plaines, pour le plus grand bonheur des amateurs de randonnée et de nature ; qui voient les paysages évoluer et changer au fil de la marche. La faible densité de population (environ 51 habitants par km²) en zone rurale, permet de profiter de ce spectacle naturel incroyable. 4000 kilomètres de cours d’eau dispersés en tourbières et lacs naturels, notamment, offrent de très belles ressources aquatiques. A contrario, les villes ont gardé une empreinte architecturale préservée, des châteaux et des maisons traditionnelles qui en renforcent le charme et constituent une attraction touristique jamais démentie.

Paysages volcaniques en Auvergne

Les volcans apparaissent au début de l’ère quaternaire et se décomposent en plusieurs familles ; les entablements basaltiques. Après éruption, le magma s’est refroidi rapidement et a échafaudé des couches. Les stratovolcans sont des édifices qui se sont constitués par l’accumulation de lave et des cendres sur plusieurs années. On les reconnait facilement par leurs versants abrupts et un dôme au sommet. Les cônes volcaniques, quant à eux, font partie des stratovolcans, mais ils peuvent avoir été érigés en une seule éruption et sont souvent moins pentus. En Auvergne, les Monts Dômes, ayant 6000 ans, sont les derniers nés de cette famille volcanique.

Les plaines

Bénéficiant d’un climat plus favorable, les plaines d’Auvergne, que l’on appelle les Limagnes se situent en plein centre de la Région, dans le Puy-de-Dôme. On distingue ainsi quatre Limagnes : la Limagne d’Issoire, de Brioude et la Limagne bourbonnaise. La Grande Limagne, près de Clermont Ferrand est la plus grande des 4. Le nom de Limagne qui viendrait du mot limon évoque une plaine fertile, encadrée par des montagnes. A l’origine, la Limagne était 2000 mètres plus haut, mais a subi le plissement alpin. En s’affaissant, elle a permis la création d’un lac dans lequel se sont accumulés des sédiments, propres à permettre la pousse de nombreux végétaux, à l’assèchement du lac.

Les massifs cristallins

L’apparition des Alpes a fracturé des morceaux de la chaîne hercynienne. Ces derniers se sont installés à des altitudes variables. Les blocs cristallins constituent une frontière naturelle de petits fossés comme la plaine d’Ambert ou les monts du Forez et ressemblent à des plateaux. Ces massifs doivent leur nom à leur couleur claire, au contraire des massifs rocheux traditionnels, qui sont plus bruns. Cela s’explique par une pauvreté du sol en calcium et en magnésium. Les massifs cristallins, par contre, se distinguent pas une forte teneur en silice, comme le quartz et des micas blancs (muscovites) ; que l’on appelle aussi granites albitiques. Plus sensibles à l’érosion, les massifs cristallins peuvent subir des transformations plus rapides, en cas de gel. Cela crée des formes nerveuses, déchiquetées.

Les parcs naturels à visiter

La nature règne en maître dans la région Auvergne qui se consacre à la préservation et au partage de ces merveilles, par le biais du tourisme durable et de l’écotourisme. Ainsi, on adopte ici pour cause de paysage fragiles des moyens de transport qui permettent de prendre la pleine mesure de ce qui nous entoure : Randonnées pédestres, équestres ou en vélo, les paysages changent et offrent des vues à couper le souffle : Volcans éteints, forêts, prairies et espaces montagneux cohabitent avec des spécificités qui en font un spectacle qui se renouvelle au gré des saisons.

parc naturel

Le parc des volcans

Le parc des volcans, qui fait 388 957 hectares, soit 120 kilomètres du nord au sud, se situe à l’Ouest de l’Auvergne. Il est constitué de 4 régions de massifs volcaniques (Cézallier, Monts Dore, Monts Dômes et les Monts du Cantal). On compte dans ce parc l’Artense qui est une région granitique. Dans ce dernier paysage, les landes rocheuses, les lacs limpides et les villages de pierre sont autant de visions qui marquent l’esprit à jamais. Ce n’est pas pour rien que l’on appelle l’Auvergne, la seconde Irlande ! C’est le plus grand parc naturel régional de France, depuis sa création en 1977.

Autrefois zone de tourbières, la région du Cézallier est devenue, suite à un défrichement, un espace de pâturages verdoyants où paissent des salers ou des vaches de race aubrac. On ne peut qu’admirer l’alignement des dômes et des cratères sur 40 kilomètres. Le Puy de Dôme culmine à 1465 mètres et est devenu « Grand Site de France ». Dans le Massif du Sancy, les Monts Dore ont provoqué la plus grosse éruption d’Auvergne. Des couches de roche volcanique se sont ainsi déversées sur plus de 100 km². Qualifié de plus grand volcan d’Europe, le Puy du Sancy est plus vaste, à sa base que l’Etna. Il n’affiche aujourd’hui que 1858 mètres, mais il avoisinait à l’origine les 3000 d’altitude. Les coulées de lave et l’érosion sont à l’origine de ses versants aujourd’hui verdoyants.

Le parc du Livradois Forez

Le Parc du Livradois Forez s’étend sur 3 départements. L’altitude variable (moyenne montagne) permet d’offrir aux visiteurs des milieux naturels très différents. Ce parc se distingue également par ses villes pittoresques, comme Ambert, la Chaise Dieu ou encore Thiers. Les nombreux hameaux se partagent le paysage constitué de forêts, de collines cristallines, de monts volcaniques et de pâturages. Ce territoire était, avant l’exode rural, très peuplé. Depuis, si des industries font vivre la région, celle-ci mise sur la beauté et la biodiversité pour séduire les voyageurs. Pêche, observation ornithologiste, randonnées, visite de châteaux et d’abbayes sont autant d’options pour égayer les vacances. La dégustation de fromages d’Auvergne, du produit des vendanges, sont également des plaisirs à alterner dans ces paysages changeants et surprenants par leur côté protéiforme.

Les parcs de loisirs

Mais l’Auvergne n’est pas seulement l’occasion de prendre un bon bol d’air, mais aussi de partager des moments inoubliables en famille. Ainsi, ce ne sont pas moins de 58 parcs de loisirs adaptés à tous, qui attendent petits et grands, mais aussi 4 parcs animaliers. On peut ainsi parler de Margeride Aventure, qui profite de cette nature omniprésente pour partir à sa conquête en toute sécurité : Passerelles, tyroliennes, et pont de singe sont autant d’occasions de prouver son agilité, mais il est aussi possible de faire de la randonnée équestre. Le parc à thème Vulcania assure un enseignement ludique de l’activité volcanique, mais aussi des fonds marins, d’explorer l’espace ou d’assister à un spectacle pyrotechnique en période estivale. Paléopolis la colline aux dinosaures permet une initiation à la paléontologie. Des dinosaures en taille réelle accueillent les enfants (et les adultes) et invitent à la découverte de ce qu’était la planète il y a 4 milliards d’années…Activités nautiques, gonflables, parcours aventures, tout est fait, en Auvergne, pour passer des moments à se remémorer…jusqu’à y revenir.

Les cures thermales

Que ce soit pour remédier à un problème de santé ou simplement pour se détendre, les cures thermales sont recommandées pour leurs vertus bienfaisantes. Ce ne sont ainsi pas moins de 8 établissements, dont le plus célèbres, les thermes de Vichy que propose l’Auvergne. Les thermes de Bourbon-l’Archambault sont à orientation rhumatologie et gynécologie, celles de la Bourboule aident les patients atteints d’infections des voies respiratoires ou des problèmes dermatologiques, Châteauneuf-les-Bains se spécialise dans les problèmes rhumatismaux… Chacune des thermes offre donc un accueil et une visée spécifique mais toujours dans la même optique : Apaiser et régénérer. Associée aux soins d’eau, l’air pur et la campagne tranquille, sont le cadre idéal pour tout curiste, venu se ressourcer.

Les villes d’Auvergne à visiter

Aurillac

Aurillac, est la préfecture du Cantal. Elle fut autrefois la capitale historique de la Haute-Auvergne. On retrouve dans ce bassin les deux climats montagnard et océanique ; ce qui lui permet de s’enorgueillir d’une faune et une flore variée. Historiquement, son essor a commencé avec l’arrivée en 1866 de la voie ferrée. Fière de son patrimoine, Aurillac, en 2009 s’est inscrite dans la volonté de s’engager dans une politique de développement durable. Plus de 25000 personnes y habitent.

Le Puy-en-Velay

Le Puy-en-Velay est notamment connue pour la culture des lentilles, mais aussi pour la fabrication de dentelle. On en fait mention pour la première fois en 1408. Terre de légendes, mais aussi forte d’histoires religieuses liées à des guérisons dites miraculeuses, elle voit venir de nombreux pèlerins, des quatre coins du monde. Le Puy-en-Velay devient, dès 951, un des chemins permettant d’arriver à Saint Jacques de Compostelle. Religion et Culture se mêlent rapidement au Moyen-Age et l’on voit des étudiants s’inscrire à l’académie de Saint-Mayol ; ce qui en fait une ville littéraire.

puy-en-velay

Montluçon

Montluçon est la sous-préfecture de l’Allier. Forte de ses plus de 36 000 habitants, que l’on appelle les Montluçonnais, cette ancienne ville fortifiée fut, dans le passé, un point stratégique ; car située entre l’Auvergne et le Berry. Elle doit son développement à la présence de houille (combustible minéral), transportée via le canal du Berry, mais subit un revers après la Seconde Guerre Mondiale. Montluçon est aujourd’hui connue pour être ville d’art.

Clermont Ferrand

Clermont Ferrand, autrefois capitale historique de l’Auvergne, abrite les Clermontois. Les villes Clermont et Montferrand, ont, après été des rivales acharnées, décidé de s’unir au XVIIème siècle grâce à l’édit de Troyes. La ville a accédé en 2018 au rang de métropole, en affichant plus de 482 000 habitants. Elle est reconnue comme haut lieu tectonique ; ce qui lui permet d’être considérée comme patrimoine mondial par l’UNESCO. Celle dernière lui fait d’ailleurs également intégrer le réseau « ville apprenante, » : Elle est considérée comme un centre universitaire et de recherche de renom et compte un grand nombre d’étudiants. On estime que la population estudiantine représenterait près de 40% de la population. La ville est également représentative par son industrie florissante qui s’étend à divers domaines, tant pharmaceutiques qu’aéronautiques.

Vichy

Déjà au temps de l’Antiquité, on vantait les vertus des sources de Vichy, mais il lui faut attendre le milieu du XIXème siècle pour devenir une station thermale de renom. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, sa situation en zone libre et ses infrastructures hôtelières lui valent d’être choisie par le Maréchal Pétain pour abriter le gouvernement de l’Etat français. On parle alors de « régime de Vichy ». Ce n’est qu’après la libération que Vichy retrouve sa tranquillité. Elle est aujourd’hui considérée comme la première agglomération du département de l’Allier, avec plus de 83 000 habitants et de nombreuses personnes se rendent chaque année dans sa station thermale.

Quand et comment aller en Auvergne ?

L’Auvergne, de par son climat montagnard présente les conditions idéales pour pratiquer le ski en hiver. La région comprend d’ailleurs plusieurs stations de ski qui jouissent d’une très bonne réputation auprès du public. Si vous préférez profiter de la saison estivale pour explorer la nature luxuriante de l’Auvergne, sachez que la période idéale pour le faire est de juillet à octobre. Donc, toutes les saisons permettent de profiter des merveilles de l’Auvergne et de bénéficier non seulement de son air pur, mais aussi de son cadre exceptionnel.

Pour se rendre en Auvergne, vous pouvez opter plusieurs types de transport, en fonction de votre point de départ. Il est ainsi aisé de trouver des billets de train à petit prix pour se rendre de Paris à Clermont Ferrand. Cette ville ayant un aéroport, il est également possible d’y accéder en avion rapidement, car l’Auvergne se situe à un peu plus de 350 kilomètres de la Capitale, soit 53 minutes de vol. En utilisant la voiture, il vous faudra conduire 4 heures en partant de Paris, en passant par les autoroutes (3h37). Vous pouvez passer par l’A71 ou l’A77.

L’Auvergne recèle des trésors. Si elle se démarque par sa nature préservée, sa chaine de volcans mondialement connue, elle présente des centres d’intérêt pour toutes les personnes qui s’y rendent. Amateurs de nature, de gastronomie, de visites culturelles, l’Auvergne sait accueillir et promet des moments inoubliables en famille. Parcs à thèmes ou de jeux, restaurants, hôtellerie, stations thermales et de ski sont autant de destinations qui s’offrent aux touristes des quatre coins du monde.